14 avril 2021

Ouh!

Détournement flagrant de l'intention de l'auteur en interpréatation péremptoire : c'est le cas pour l'oeuvre de Tracey Emin "la Tente" où un journaliste écrit à son propos:"Elle a couché avec tout le monde, même avec le conservateur"...alors que la Tente portait les noms des 102 personnes avec qui elle avait dormi jusqu'à la création de l'oeuvre en 1995!  Malheureusement, en 2004, l'oeuvre et d'autres ont été détruites dans un entrepôt Momart d'East London. Emin a refusé de la reconstruire lors de son exposition rétrospective à... [Lire la suite]
Posté par MarionChO à 23:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 avril 2021

Hi!

    A la question de Jacques Dutronc lors de l'entretien diffusé le 9 décembre 1968 : "Comment expliquez-vous qu'il n'y ait que très peu de femmes peintres [...]?"Réponse franche de Sonia Delaunay "La qualité de leurs peintures est meilleure que la moyenne des hommes [...], elles sont plus consciencieuses"...
Posté par MarionChO à 11:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 mars 2021

EH!

"Je ne suis pas rassurée, je ne sais pas ce qui va m'arriver; je crois que je suis en train de mal finir, tout cela me semble louche, si tu étais à ma place tu verrais. C'était bien la peine de tant travailler et d'avoir du talent pour avoir une récompense comme ça. Jamais un sou, torturée de toute façon, toute ma vie. Privée de tout ce qui fait le bonheur de vivre et encore finir ainsi." Camille CLAUDEL à Charles Thierry, un cousin de sa mère, le 21 mars 1913, extrait de l'excellent livre d'Hélène Pinet et Reine -Marie Paris Camille... [Lire la suite]
Posté par MarionChO à 15:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 mars 2021

OH!

Louise Joséphine Bourgeois a été décrite comme le "héros réticent de l'art féministe"... D'ailleurs, elle ne se revendique pas comme féministe.  "Je suis une femme, je n'ai donc pas besoin d'être féministe"déclare -t elle à Jacqueline Caux...
Posté par MarionChO à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 février 2021

AH!

Dans son ouvrage critique L’art moderne, Joris-Karl Huysmans écrit à propos des panneaux des Quatre Saisons, exposés au Salon de 1882 : « […] Encore un peintre qui n'était pas le premier venu et qui s'effondre ! Nous allons pouvoir en dire autant de Mlle Abbéma qui tirait jadis de ses boîtes à couleurs de gais pétards. Les quatre saisons, représentées par quatre actrices, sont, comme concept, une niaiserie bien féminine, mais ce qui est pis encore, c'est l’exécution lâchée, l’impersonnalité de... [Lire la suite]
Posté par MarionChO à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :